Organisation

Ce que j’ai appris grâce à la méthode KonMari de Marie Kondo

5 février 2019

Si vous m’avez récemment suivi sur les réseaux sociaux , vous savez que j’ai profité de mon récent déménagement pour faire du tri dans mes affaires. Car quand on passe de 80 à 50m2, il y a forcément un moment où ça risque de coincer ! Comme la nature a horreur du vide, on a tendance à accumuler plus que ce qui est nécessaire. Au delà du gain de place, j’avais vraiment envie de mettre les choses à plat psychologiquement et aussi de modifier mon comportement matérialiste. C’est pour ça que j’ai choisi d’utiliser la méthode KonMari de Marie Kondo. Si vous ne connaissez pas cette méthode, découvrez le résumé de cette méthode dans cet article !

Ce que j’ai appris grâce à la méthode KonMari de Marie Kondo

Trier/ranger par catégories, et non par pièces 

C’est vrai qu’on a tendance à vouloir faire du rangement pièce par piece. Ca parait plus simple et nous permet de faire les choses par étapes. Mais en triant par catégories, et en regroupant tous les objets d’une même catégorie au même endroit, on peut bien se rendre compte de la quantité que l’on possède (qui fait souvent peur). On peut également voir un meilleur aperçu de ce qu’il manque ou si on a des doublons. La seule chose que je n’ai pas appliqué, c’est l’ordre de tri/rangement préconisé. La méthode KonMari de Marie Kondo conseille de faire en cet ordre : vêtements, livres, papiers, objets divers (komono) puis les objets personnels. Je déteste trier les vêtements, aussi je préfère donc le faire en dernier. Pour moi, à part quelques exceptions, les vêtements sont moins sentimentaux. J’ai préféré commencer par ce qui allait me donner le plus de mal psychologiquement, à savoir les livres et les objets personnels.

Trier/ranger se rapporte à ce que l’on veut garder, et non à ce que l’on veut jeter.

C’est sûr que de premier abord, on a l’impression que cette méthode se base sur les choses auxquelles on veut se débarrasser. Mais au final, ce qui est le plus important, c’est ce que l’on garde. Car on garde ce qui nous procure de la joie, des choses qui participent à notre bonheur. Plutôt que de réaliser tout ce dont on se débarasse (et qui fait aussi du bien au final), c’est le sentiment d’accomplissement qui compte, d’être sûr que ce que l’on garde a une valeur importante à nos yeux.

L’effet du tri sur le mental

Le tri nous apprend beaucoup de choses sur nous même

Je me souviens d’un exemple où une femme avait fini par garder des livres sur l’accompagnement social, et rien d’autre (elle travaillait dans la finance). Elle a fini par s’apercevoir que parmi toutes les choses qui lui apportait du bonheur, c’était ce thème. Elle a donc par la suite changé de travail. En se posant la question de ce qui nous apporte de la joie, on fini donc par réaliser visuellement qui on est vraiment. Même si dans notre tête on se persuade de savoir ce que l’on veut!

Le tri nous aide à grandir

J’avais gardé beaucoup de choses qui me ramenait à mon enfance (lettres d’amies, cahiers de poèmes, tickets d’entrées de diverses sorties). Tout ceci me rappelait une période où j’étais heureuse, sans responsabilités et choix à faire. Mais je me suis rendue compte, en prenant l’exemple des lettres, que je ne parlais plus à la moitié des gens. Non pas parce que je suis fâchée, mais parce que ce sont les choses de la vie. J’ai donc gardé uniquement quelques lettres de mes amis les plus proches (pas toutes!) et une ou 2 babioles. Au revoir les cartes postales, les cartes d’anniversaires, les tickets de cinéma… Ça a été dur, très dur car j’ai eu l’impression de jeter cette partie de ma vie avec ces objets. Mais je me suis sentie plus légère après. Et plus adulte.

Et croyez moi, j’en avait grandement besoin ces derniers temps !

Le rangement nous soulage l’esprit

Pour les raisons que j’ai évoquées dans les paragraphes précédents, on se sent littéralement vidé. Vidé mais plus serein. Aussi, avoir un intérieur désencombré désencombre aussi le cerveau. Quand on a de l’espace physiquement, on en a aussi psychologiquement. Moins de choses visibles qui traînent, car ne sous estimez pas la pollution visuelle (notamment dûe à toutes les étiquettes). J’ai d’ailleurs profité de ce tri pour harmoniser mes bacs de rangement, j’ai transvasé mes savons, liquides vaisselles et autres dans des flacons transparents.
On a plus besoin de se soucier de savoir où sont rangées les choses (chaque chose à sa place et chaque place a sa chose), de se dire qu’il faut ranger avant de recevoir ses invités. Car cette méthode a une réelle volonté de s’inscrire dans la durée. Ranger une fois pour toute, ce qui facilitera aussi le ménage !

La méthode de pliage KonMari de Marie Kondo fait gagner de la place (vraiment!)

J’utilisais déjà plus ou moins cette méthode de pliage des débardeurs et T-shirts pour optimiser la place dans mes bagages quand je partais en vacances.Je l’ai appliqué pour cette catégorie de vêtement dans mon armoire. Au lieu d’avoir une pile que l’on soulève, déplace et qui finit par se casser la gueule, tout est visible d’un coup d’œil et ça ne se froisse pas. Par contre, je n’ai pas appliqué ce pliage pour les autres vêtements (jeans et chaussettes).

méthode KonMari Marie Kondo

Infographie issue du livre La magie du rangement Illustrée, Marie Kondo

Arrêtez de culpabiliser pour les cadeaux ou les objets de valeur

C’est toujours délicat par rapport aux personnes qui nous font des cadeaux, c’est sûr. Mais si les cadeaux reçus ne nous apportent pas de joie, pourquoi les garder inutilement ? Ils pourraient servir à quelqu’un d’autre par exemple. Arrêtons de culpabiliser et de faire en fonction de ce que les autres pourraient penser. Je n’ai pas honte d’avouer que j’ai déjà offert un cadeau reçu à quelqu’un d’autre dans le but de lui donner une utilité véritable (plutôt que le laisser au fond d’un placard!).

Concernant les objets onéreux, c’est pareil. Vous avez dépensé, certes, beaucoup d’argent pour cet objet. Mais il est acheté, l’argent ne reviendra pas sur votre compte! Sauf si vous comptez le revendre, ce qui pourra éventuellement rendre le process moins difficile.

Bilan sur la méthode KonMari Marie Kondo

Dans l’ensemble, cette méthode m’a beaucoup aidé à faire du tri dans tout ce que je possède mais aussi à faire du tri à un niveau plus personnel. Il faut selon moi passer par plusieurs étapes (quitte à revenir sur un tri déjà effectué une fois qu’on a bien intégré la méthode) afin de faire le tri une fois pour toutes.

Et si vous voulez voir d’autres articles liés à l’organisation, c’est par ici !

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply fellmann 7 février 2019 at 21 h 47 min

    Bravo JULIE .Article très bien écrit .

  • Reply Margaux Lifestyle 19 février 2019 at 18 h 13 min

    J’ai justement commandé son livre, puisque je suis en plein dans les cartons… Déménagement prévu pour dans 10 jours. Alors c’est le moment de faire le tri !!!

    • Reply Julie 19 février 2019 at 18 h 17 min

      C’est exact, un déménagement c’est le meilleur moment ! Bon courage à toi et bon tri !

  • Reply Héloïse 19 février 2019 at 18 h 20 min

    Merci pour ton article! J’ai également lu le livre de Marie Kondo 🙂 Sur le coup, je n’ai pas trop apprécié la méthode, notamment le fait de tout jeter! Mais cela m’a motivée à trier (et à jeter un peu quand même^^) et c’est vrai que trier fait du bien à l’esprit! Belle soirée 🙂

    • Reply Julie 19 février 2019 at 18 h 23 min

      C’est vrai que le côté « jeter » est particulier. Après rien n’empêche de recycler, donner à Emmaüs ou vendre ! Mais effectivement c’est une bonne façon de se vider la tête ! C’est chouette si tu y es parvenu.

  • Reply Valerie 20 février 2019 at 7 h 03 min

    Super article J’ai appliqué cette méthode à mon dressing,et j’adore le résultat, tant visuel que gain de place, c’est hyper satisfaisant belle journée !

    • Reply Julie 20 février 2019 at 15 h 44 min

      Merci Valérie ! Il ne te reste plus qu’à appliquer cette technique pour les autres catégorise ! Mais avoir fait ton dressing est déjà une super étape !

  • Reply La méthode KonMari de Marie Kondo - JuLifeStyle 11 mars 2019 at 20 h 51 min

    […] mon dernier article, je vous présentais ce que j’ai appris grâce à la méthode KonMari de Marie Kondo. Si vous n’êtes pas familier avec cette méthode de rangement connue dans le monde entier, voici […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.