Bonnes Adresses Strasbourg

La Javanaise à Strasbourg, l’Indonésie dans l’assiette

24 juillet 2018

La Javanaise à Strasbourg

Sur mon deuxième blog The Wanderlusting Foodie, je vous dévoilais il y a quelques temps les 6 spécialités balinaises que j’adore. Si vous avez déjà goûté la cuisine indonesienne et que vous mourrez d’envie d’en retrouver les parfums (sans payer un billet d’avion) – ou que vous voulez tout simplement découvrir cette cuisine, une seule adresse à Strasbourg : le restaurant la Javanaise à Strasbourg (Krutenau).

Ne cherchez pas ailleurs, c’est le seul véritable restaurant indonésien dans notre jolie ville. Ouvert il y a peu, je me réjouis de partager avec vous en exclusivité cette adresse originale. Dès que l’on passe les portes, l’Indonésie est là. La décoration et la vaiselle sont certes un peu kitsch, mais celà représente à merveille ce que l’on peut retrouver dans ce pays lointain. Et non, aucun rapport avec la fameuse chanson de Gainsbourg (ou presque).

Ce qu’on y mange

Nasi goreng, soupe bakso … Ces noms ne vont sûrement pas familiers, mais n’ayez pas peur de découvrir cette cuisine. Ne vous attendez pas à manger une pseudo cuisine chinoise. Malgré certains ingrédients similaires, la cuisine indonésienne est unique en son genre.

La Javanaise à Strasbourg

Le détail de mon repas à la Javanaise à Strasbourg

Ayant voyagé à Bali en 2014 et ayant adoré la cuisine là bas (la cuisine de rue, la vraie, pas celle des hôtels), je dois dire que j’étais très impatiente de découvrir ce restaurant spécialisé dans la cuisine indonésienne. Il faut savoir qu’à Strasbourg (et même en France en général), la communauté indonésienne n’est pas très grande. Comme je vous le disais ci-dessus, la Javanaise à Strasbourg est donc le seul restaurant indonésien dans les environs.

Je me suis laissé tenter par le cocktail maison, m’attendant à avoir le classique cocktail maison que l’on nous sert dans les restaurants asiatiques (jus de fruit, rhum etc). Mais non ! C’est un délicieux cocktail au sirop de violette, cointreau, rhum, gingembre et citron vert. Rafraichissant et original !

Très tentée par le menu du jour, j’ai donc commencé mon repas par des lumpiah. Ce sont des rouleaux frits (un peu comme des nems). L’un était au poisson, l’autre au poulet. Goûtus et bien dodus, idéal pour débuter en beauté.

Le plat, je l’attendais avec impatience car c’est LE plat de là-bas qui me manque le plus : le nasi goreng. C’est un plat de riz sauté avec des légumes, généralement servi avec un oeuf au plat. Dans le menu du jour ce midi, il est accompagné de saté ayam, brochettes de poulet à la sauce crémeuse à la cacahuète. La sauce est tout simplement délicieuse, et le nasi goreng comme dans mes souvenirs.

Pour terminer sur une note sucrée, je choisi un beignet à la banane, servi avec une boule de glace vanille. Et là, jolie surprise. La pâte a beignet étant très fine, on retrouve beaucoup le goût de la banane, pas tant celui de la friture (ce qui me dérange un peu dans les desserts chinois par exemple).

Je suis ressortie le ventre bien plein et la tête en voyage.

La Javanaise à Strasbourg

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment apprécié ce repas qui m’a replongé dans mes souvenirs balinais. J’ai hâte d’y retourner pour manger d’autres spécialités que j’avais aimé mager là bas ! Surtout que le prix est bien raisonnable!

  • La vraie cuisine indonésienne
  • Le choix restreint qui guarantie la fraicheur
  • Le prix

  • Pour l’instant c’est un sans faute !

Alors, convaincus par cette cuisine ? Est-ce que vous irez tenter l’expérience ? Découvrez mes autres test dans ma rubrique dédiée.

La Javanaise, 9 Rue de Berne, 67000 Strasbourg

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.