Déco,DYI &Organisation Ecofriendly Mode,Beauté&Bien Etre

DIY cotons réutilisables : pourquoi, comment ?

13 janvier 2017

Si vous avez vu mon infographie publiée en début de semaine (c’est par ici), vous aurez remarqué que je n’ai pas mis d’image pour les cotons réutilisables. Tout simplement parce qu’à l’époque de la préparation de l’article, ils n’étaient pas prêts ! Cela faisait un moment que le tissu était acheté et prêt à être découpé, mais les fêtes de fin d’année ont un peu décalé la réalisation. Maintenant que les choses sont revenues (plus ou moins) à la normale, je vous propose aujourd’hui un petit historique ainsi que le DIY de ces jolis cotons !

Le résultat final !

Pourquoi?

Pourquoi changer ses habitudes en utilisant des cotons réutilisables et pourquoi les fabriquer soi-même?

La réponse à la 2ème question est assez facile : ma maman étant (très) bonne couturière (et surtout ayant une bonne machine à coudre il faut le dire), il était logique d’essayer de réaliser moi-même (enfin, en sous-traitant ma maman vous l’aurez compris!) ces fameux cotons réutilisables et non pas d’en acheter. Le petit plus, j’ai pu choisir mon tissu moi-même et ainsi pouvoir avoir des cotons uniques rien qu’à moi. Si, si, avoir des cotons assortis à la salle de bain c’est très important! De plus, j’ai choisi un tissu éponge et un tissu jersey pour une double utilisation.

La réponse à la 1ère question est multiple. Tout d’abord, je me suis rendue compte qu’utiliser des disques de coton pour se démaquiller, étaler des lotions etc… est une grande source de déchet. Plusieurs cotons par jour x le nombre de jours dans l’année … pas besoin d’être Archimède pour comprendre que ça fait beaucoup beaucoup! En plus de ce constat quantitatif, il faut ajouter que l’industrie du coton n’est pas très écolo. La culture et la teinture du coton est dénoncée comme étant très polluante ; la consommation d’eau est, elle aussi, montrée du doigt car l’irrigation des cultures demande une énorme quantité d’eau. Donc comme c’est par les petits gestes du quotidien que l’on peut commencer à faire bouger les choses (je ne vais pas commencer à me ballader toute nue sous prétexte que je ne veux pas me vêtir avec des habits en coton..!!), j’ai décidé de tester l’alternative des cotons réutilisables. Des cotons certes, mais dont l’utilisation est rentabilisée puisque utilisés plus d’une fois. Vous allez me dire :

Oui mais Ju, il faut les laver donc tu utilises quand même de l’eau. Donc au final c’est pareil?!

Je pense que mettre une dizaine de cotons dans une machine que j’avais de toute façon l’intention de faire ne va strictement rien changer à ma consommation d’eau. Quand il n’y a plus de place, il y en a bien encore pour ces petits morceaux de tissu!

Comment ? Mon DIY de cotons réutilisables

Même si je ne sais pas manier la machine à coudre, j’ai quand même participé à l’ébauche des cotons. Un petit tour sur Pinterest pour avoir une idée globale et ensuite, il ne reste plus qu’à mettre ça sur papier. Pour faciliter l’étape de découpage et de couture, j’ai choisi de confectionner les cotons en carré – et non pas en rond comme on le voit souvent. J’ai ensuite défini la taille que je voulais leur donner, une dizaine de cm mais pas plus. Comme le tissu avait 51 cm de large, il était logique d’opter pour la taille qui ne laissait pas de chutes : 6 carrés de 8,5cm. Une planche à découper, une grande règle, un bon cutter, et le tour est joué.

Pour l’étape de couture, nous avons opté, avec ma maman, pour 2 « prototypes » : un prototype simple avec superposition des tissus + simple couture en zigzag sur les bords (plus rapide mais moins « propre », à gauche) et un prototype endroit contre endroit pour un résultat type « petit coussin » (plus fastidieux mais plus « propre » en terme de finition, à droite).

Les 2 prototypes

Comme l’idée était de plutôt de tester (avant d’adopter) ces cotons, j’ai opté pour la réalisation la plus facile. Si déjà je ne m’occupe pas de la partie couture, autant faciliter la vie à celle qui réalise, non ? Pour ceux/celles qui n’ont pas de machine, je dirais qu’il est plus facile, dans ce cas, d’opter pour le 2ème prototype avec un point arrière puis un point caché pour refermer le tout.

Verdict !

Après une semaine d’utilisation, je dirais que je suis conquise par cette alternative ! L’utilisation est la même que celle des cotons disques classiques. Attention tout de même de choisir le côté le plus adapté à la consistance de votre produit. Pour les produits très liquides, je conseillerais le côté éponge qui absorbe moins que le jersey. Et comme ça reste un usage unique (voir 2 si on arrive à se servir des 2 côtés), j’ai déjà commandé une 2ème série à ma couturière histoire d’avoir du change dans le cas où ma prochaine machine serait décalée.

Un peu de détail

Un peu de détail

Alors, je vous ai convaincu ? Ca vous tente d’essayer (même avec des cotons réutilisables achetés ?)

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Bourbon Priscillia 13 janvier 2017 at 22 h 10 min

    Super idée…

    • Reply Julie 14 janvier 2017 at 11 h 19 min

      Merci cousine 🙂

  • Reply Camille // Voyages et Compagnie 30 janvier 2017 at 13 h 13 min

    Le seul truc qui me fait peur, c’est que les restes de mascara ou de rouge à lèvre flinguent le reste de mon linge dans la machine. Tu n’as pas eu de problème de ce côté là ? Mais c’est une bonne idée en tout cas, je vais certainement me laisser tenter un de ces jours … Tu l’as trouvé où, ton beau tissus ?

    • Reply Julie 30 janvier 2017 at 14 h 35 min

      Alors pour tout te dire j’ai fait tellement de cotons que pour le moment je n’avais pas besoin de les laver pour en avoir de côté. Cette semaine je fais le test machine! Mais je pense que le risque c’est plutôt que les cotons ne soient pas bien lavés, pas forcément le transfert sur le reste du linge. Je te dirais ça !

    Leave a Reply